E.F.T  

  "Emotional Freedom Techniques" 

ou en français :

"Techniques de Libération Émotionnelle"

La Technique de libération émotionnelle consiste à tapoter du bout des doigts les points d’entrée des méridiens d’acupuncture en répétant une phrase positive en rapport avec le problème traité.

Depuis quelques années, elle connaît un succès fulgurant en raison d’une apparente simplicité qui la rend accessible à tous. Elle fait partie de la nouvelle famille des thérapies énergétiques fondées sur le lien corps-esprit, principe qui émerge en force dans le monde des psychothérapies et de la santé alternative.

Historique

Le mouvement des thérapies basées sur les méridiens naît lorsque, en 1970, John Diamond, un psychiatre et kinésiologue australien, a l’idée d’utiliser des affirmations positives tout en touchant des points d’acupuncture pour soigner les problèmes émotionnels.

Au début des années 1980, Roger Callahan, un psychologue cognitiviste et hypnothérapeute américain, perfectionne ce processus en utilisant des tapotements sur les points d’acupuncture et en se concentrant sur un problème émotionnel précis. Il crée des séquences pour chaque type d’émotion et baptise sa méthode thérapie du champ mental (Thought Field Therapy), une technique très complexe.

Au début des années 1990, Gary Craig, un ingénieur, suit la formation de Callahan. Il lance sa technique de libération émotionnelle (Emotional Freedom Techniques, EFT) en mettant son manuel à la disposition de tous, gratuitement, sur Internet. Puis, en 2012, il réduit le nombre de points à stimuler, simplifiant considérablement cette méthode.

Nota : L'EFT ou "Techniques de libération émotionnelle" n'a pas pour objectif de diagnostiquer ou de traiter des maladies physiques ou mentales quelles qu'elles soient. L'EFT ne remplace en aucun cas, le conseil de votre médecin. Elle ne peut en aucun cas se substituer à des soins médicaux ou psychiatriques.

Veuillez noter que si vous suivez un traitement médicamenteux, seul votre médecin est compétent pour le modifier ou l'arrêter et ceci, même si vous constatez une nette amélioration de votre état.